EXPOSITION

Notre page                    Notre chaîne vidéo                    Nos instantanés

© TERRA VIVA   /////   Contact 

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

14 rue de la Fontaine /// 30700 St Quentin la Poterie

33 (0)4 66 22 48 78

Echappées belles

Du 10 septembre au 12 novembre 2017

///////////////////////////////////////////
///////////////////////////////////////////

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

CERAMIQUE  D’ART ACTUELAccueil.htmlAccueil.htmlshapeimage_12_link_0
CONTACTContact.htmlContact.htmlshapeimage_13_link_0
EXPOSITIONshapeimage_14_link_0
ARTISTESArtistes.htmlArtistes.htmlshapeimage_15_link_0
LA GALERIELa_Galerie.htmlLa_Galerie.htmlshapeimage_16_link_0
PROGRAMMATIONProgrammation.htmlProgrammation.htmlshapeimage_19_link_0
VIDEOSVideos.htmlVideos.htmlshapeimage_20_link_0

Canan CANKAYA - Sarah CLOTUCHE

Marie-Pierre MEHEUST

Comme les rêves d’enfant dans lesquels se mêlent nos désirs et nos craintes, les artistes portent en eux des univers singuliers dans lesquels ils nous invitent à voyager.

Telle une Arcadie mythique, un territoire à la fois proche et lointain, les mondes habités de Canan Cankaya, Sarah Clotuche et Marie-Pierre Méheust sont à l’image de leurs créatrices. Ils nous accueillent, nous transportent, nous embarquent et nous ramènent à l’essentiel, au creux de nous-mêmes.

La céramiste franco-turque Canan Cankaya a choisi de ne pas choisir et de laisser son travail céramique respirer l’air de la campagne française comme celui de la ville d’Istanbul qui l’a vue naître. Une façon, pour cette jeune artiste, d’ancrer son travail dans des territoires complémentaires. Puisant aux sources de la tradition potière, Canan habille ses formes pures et tendues d’émaux profonds. Bleu satiné, brun chaud, vert sombre, les couleurs s’harmonisent comme un paysage habité de délicats effets de textures. Ici, un cortège de silhouettes gravées, comme échappées d’une peinture rupestre, vient animer la paroi d’une coupe. Là, la matière se revendique minérale, héritière des parois rocheuses du pourtour méditerranéen. Sous les bleus azurés de Canan, on parcourt les steppes, on suit les bergers à travers les roches arides des paysages anatoliens, on décrypte les traces des ancêtres...

L’univers de Sarah Clotuche est peuplé de créatures énigmatiques, à mi-chemin entre l’humain et l’animal. Elles semblent émerger d’un monde disparu, de lointaines civilisations, et sont nourries de ses voyages à la rencontre des traditions potières - de l’Amérique du Sud à l’Afrique... Un sentiment d’ancienneté en émane, souligné par ses engobes patinés qui laissent supposer l’usage et le passage du temps.

Un zeste d’humour, un brin de mélancolie et une bonne dose de fantaisie, les sculptures de Marie-Pierre Méheust nous embarquent dans un monde onirique où humains, animaux et végétaux vivent en harmonie. La gravure de la terre associée aux couleurs des engobes apparente son travail à celui de la dessinatrice qui croque inlassablement les petits plaisirs de la vie et les instants de tendresse. Comme elle, ses figures portent un regard curieux et souvent rêveur sur le monde. Souffle parfois sur ses arbres, motif récurrent de son travail, un petit vent de nostalgie, comme le souvenir d’un âge d’or qui s’éclipse. Alors s’imposent des images simples qui parlent à chacun mais laissent libre cours à l’imaginaire, la porte de la maison ouverte sur le jardin, la cabane refuge dans les bois, le bosquet de roses qui accueille...

La nature n’est jamais loin, sauvage mais bienfaisante, témoignage d’un lien privilégié entre l’homme et son environnement. Echo de mythes ancestraux qui nous invite à tendre l’oreille au monde, chaque figure porte en elle une histoire complexe, une dualité, une richesse. Ses sculptures possèdent une dimension rituelle, presque mystique, qui donne à chaque objet un caractère merveilleux.

La nature n’est jamais loin, sauvage mais bienfaisante, témoignage d’un lien privilégié entre l’homme et son environnement. Echo de mythes ancestraux qui nous invite à tendre l’oreille au monde, chaque figure porte en elle une histoire complexe, une dualité, une richesse. Ses sculptures possèdent une dimension rituelle, presque mystique, qui donne à chaque objet un caractère merveilleux.